Author Archive
C'EST COMME LE VÉLO, ÇA NE S'OUBLIE PAS #7 : FUITE

C’EST COMME LE VÉLO, ÇA NE S’OUBLIE PAS #7 :
FUITE

Un jour, j’ai cru m’enfuir. J’ai pris l’avion et je suis parti conquérir l’Islande. J’étais tout jeune, bien trop chargé et mon sac à dos me mettait le dos à sac. Après deux jours de pénibles crapahuts me laissant sans épaules et sans jambes, je baissai les bras et levai le pouce. Je parcourus ainsi...
C'EST COMME LE VÉLO, ÇA NE S'OUBLIE PAS #6 : PLÉNITUDE

C’EST COMME LE VÉLO, ÇA NE S’OUBLIE PAS #6 :
PLÉNITUDE

Je vais parler d’une ancienne amie, d’une ancienne amoureuse, même si je sais que la contemporaine me lit. Ne m’en veux pas, mon amour, c’est ethnographique. J’ai aimé Michèle. Sincèrement, comme on aime à vingt ans. Puis on s’est foutu dessus. Franchement, comme on cogne à vingt-et-un ans. Comme peut-être certains parmi vous, j’ai des...
C'EST COMME LE VÉLO, ÇA NE S'OUBLIE PAS #5 : DISTINCTION

C’EST COMME LE VÉLO, ÇA NE S’OUBLIE PAS #5 :
DISTINCTION

Le vélo est à la mode, très bien. De jeunes et moins jeunes gens lui vouent un culte sympathique. Pourquoi pas. J’ai moi-même de pleines sacoches de bons amis qui se sont mis en tête de célébrer une certaine idée du chic cycliste, une pratique orthodoxe du vélo distingué. Allons bon. Non contents de pédaler...
C'EST COMME LE VÉLO, ÇA NE S'OUBLIE PAS #4 : JEU

C’EST COMME LE VÉLO, ÇA NE S’OUBLIE PAS #4 :
JEU

On installe sur nos vélos comme dans nos vies de tout petits compteurs que l’on regarde tourner à mesure que l’on progresse. Et si la vie s’estime en allure moyenne, il est de certains jours comme des pointes de vitesse, où l’air décoiffe plus intensément. Qu’importe, ces jours-là, le nombre des pas effectués, le jour...
C'EST COMME LE VÉLO, ÇA NE S'OUBLIE PAS #3 : ENGAGEMENT

C’EST COMME LE VÉLO, ÇA NE S’OUBLIE PAS #3 :
ENGAGEMENT

C’était une ville impraticable, toute en pentes, dévers et raidillons. La partie basse, dans le coude du fleuve, aucun cycliste n’en était jamais remonté et les nouveaux venus, dont j’étais, apprenaient vite à ne jamais s’y aventurer. « Le plateau », comme les habitants se plaisaient à désigner la partie haute, était un faux plat bosselé et...
C'EST COMME LE VÉLO, ÇA NE S'OUBLIE PAS #2 : PERSÉVÉRANCE

C’EST COMME LE VÉLO, ÇA NE S’OUBLIE PAS #2 :
PERSÉVÉRANCE

J’avais un copain Laurent et j’avais un copain Ballu et nous allions sauter ensemble les bosses du parc de la ville sur nos bicross. Las, en arrivant, les bosses étaient accaparées par d’autres que nous, bien meilleurs et bien plus téméraires que nous, et nous passâmes finalement l’après-midi à les regarder de loin réaliser sur...
C'EST COMME LE VÉLO, ÇA NE S'OUBLIE PAS #1 : APPRENTISSAGE

C’EST COMME LE VÉLO, ÇA NE S’OUBLIE PAS #1 :
APPRENTISSAGE

J’ai su faire du vélo tard. Jusqu’alors, marcher m’avait suffi et m’aurait sans doute encore longuement suffi si, pour mon malheur, je n’avais aux yeux de ma mère atteint et largement dépassé l’âge où il fallait en outre que je roule et – comme une évidence – que je roule sans petites roulettes. Les autres...
À LA RECHERCHE DU TEMPS PRESQUE PERDU

À LA RECHERCHE DU TEMPS PRESQUE PERDU

C’est bizarre comme engin le vélo. Voilà une machine, un assemblage de tubes et de roues, qui accélère le temps de la marche, qui fait littéralement gagner du temps. Et de ce temps que l’on gagne, on fait quoi ? vite on le perd. On lève le nez, on flâne, on musarde. Le vélo en somme,...
ET D'UNE PICHENETTE, S'ÉCHAPPER

ET D’UNE PICHENETTE, S’ÉCHAPPER

Dans la vie comme dans le vélo, il faut un certain talent pour s’échapper. Tromper son monde, partir en solo, tailler sa route, prendre et tenir la distance. Laisser derrière soi son enfance. Et se laisser rattraper. Le très sympathique documentaire Tour d’enfance de Philippe Baron et Jean-François Le Corre, produit par Vivement Lundi, revient sur...