Valerio Musilli est un italien qui se respecte. Il aime le sport et l’allégresse. C’est donc tout naturellement que son parcours de réalisateur l’a amené sur la route du cyclisme, dans sa dimension amateure et sa démesure professionnelle. « Just for the peloton » est un documentaire qui s’arrête en chemin, à la rencontre des fans massés sur le bord pour admirer furtivement les coureurs idolâtrés ou des passionnés vouant un culte à la Chose vélocipédiste. Les supporters grimés hurlant au passage du maillot jaune du Tour ou le prêtre cultivant une religion pour les champions ont ainsi droit au chapitre. Une expérience qui élève les âmes.