Rouler est un acte de résistance. Qu’il faille supporter la douleur lorsque la pente vient à s’élever. Qu’il s’agisse de brandir son vélo lorsque des forces hostiles — éléments naturels ou volontés malfaisantes — se dressent face à nous. Certains héros, cyclistes de profession, se sont insurgés contre l’oppression pendant la Seconde Guerre Mondiale. C’est le cas de Gino Bartali, qui a refusé de céder à la tentation du fascisme incarné par le « Duce » Mussolini dans un pays tenu en respect son allié nazi. Son action clandestine de messager, permettant à de nombreux juifs d’échapper à la barbarie, lui a valu d’être déclaré « Juste parmi les nations » en 2013. D’autres, comme les maquisards rassemblés sur le plateau de Glières, en Haute-Savoie, se sont illustrés en combattant les forces collaborationnistes et les divisions de la Wehrmacht en 1944, payant un lourd tribut pour permettre aux Français de « Vivre libre ou mourir ».

La Résistance - Col de Glières

La Résistance est un nouvel évènement cycliste qui rend hommage à ces héros. Organisé avec le soutien de l’Association des Glières pour la mémoire de la Résistance, il permet à ses participants de rouler en toute liberté sur les traces des résistants en se lançant à l’assaut du col de l’Arpettaz, qui culmine à plus de 1 500 mètres, en se mesurant aux portions Gravel de la Route de la Soif et en achevant ce périple extraordinaire sur le plateau des Glières. Un programme qui donne envie de se joindre à la cause. Entrons en Résistance le 24 septembre 2016 !

La Résistance - Route de la Soif