À l’instar du magazine 200 qui leur a consacré une page dans son numéro d’été 2020, Gravillon avait repéré depuis quelques mois le manège cycliste des Chats Noirs sur les réseaux sociaux. La mise en scène des photos, l’écriture des légendes et le décalage des publications ne pouvaient que retenir notre attention. Mais rien ne...